30/04/2009

Haller au 425e du Collège: "Je serai court, mais bref"

Inauguration du musee de la Reforme.Samedi apres midi, un grand spectacle avait lieu dans la cathedrale et Bernard Haller a prouve que son «sermon» etait toujours d'actualite 16 avril 2005 cyber aldag.jpgOn pensait revoir Bernard Haller au 450e anniversaire du Collège le samedi 9 mai mais le Destin en a décidé autrement. L'humoriste, dont la cérémonie funèbre a eu lieu cet après-midi au temple de Chêne-Bougeries, avait été l'orateur officiel du 425e. Il avait alors parodié le discours d'un ancien directeur de l'institution avec ces paroles: "Je serai court, mais bref".

A l'occasion du 400e, Michel Simon avait déclaré: "Il n'est pas nécessaire d'avoir été bon élève pour faire la joie de ses professeurs". Simon avait été viré du Collège et prié d'aller faire le pitre ailleurs. Ce qu'il a fait avec un certain succès.
Jean-Claude Ferrier

24/04/2009

Buzz beuse à Collex

- Salut! Tu veux participer au loto beuse?

- Loto buzz, c'est quoi cette bacchanale?

- Pas loto buzz, loto beuse!

- Kesako?

Explication ci-dessous en vidéo.

Lire la suite

10:40 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

01/04/2009

Le centre droit crée l'Union Fazyste genevoise

fazy.jpgL'information était bien gardée, mais une indiscrétion issue des rangs MCG révèle ce matin le grand bouleversement de la carte politique du canton. Les président des trois partis de l’Entente genevoise ont pris la décision de créer le nouveau grand parti de la droite centrée, qu'ils n'ont pas voulu baptiser PDC, mais «UFG Union Fazyste Genevoise», en mémoire du caractère révolutionnaire du radical et de son action "poutze remparts", l'UFG souhaitant abattre la frontière et supprimer les frontaliers.

Cette décision qui était déjà dans l’esprit de plusieurs ténors de l’Entente s’est trouvée accélérée par la fusion MCG/UDC qui ne fait désormais plus de doute selon l’aveu même de dirigeants fédéraux du parti nationaliste.

La nouvelle formation bourgeoise accueillera également les dissidences sociaux-démocrates du PS (hauts fonctionnaires) et toute l’aile libérale verte (agro-business) également régionaliste. En ce qui concerne cette dernière, il sera représentée par Robert Cramer en personne au sein du Comité afin de lui trouver une occupation de terrain dès l’automne. Selon un ténor libéral bien connu, le futur ex-Conseiller d’Etat n’a pas son pareil pour cueillir les fruits mûrs de la défunte Entente. Son infiltration parmi les maraîchers de la plaine de l’Aire et les viticulteurs libéraux en sont la preuve électorale.

L’objectif avoué de cette alliance sans précédent est de parvenir, en douceur, aussi bien au ralentissement de la pénétration des frontaliers dans l’administration cantonale, dont le nombre a encore augmenté comme l'annonce la Tribune et qui assure une trop bonne rente électorale au MCG et à éviter la fuite des réfugiés fiscaux chers aux libéraux.

L’UFG sera présidée par l’ancienne conseillère d’Etat Micheline Spoerri injustement remerciée et non par Olivier Jornot comme le souhaitait son fan le plus assidu, Pascal Décaillet qui, selon son habitude, était au courant et réalisera un Genève à chaud spécial ce soir.

Les militants des partis concernés peuvent écrire à cette adresse pour confirmer leur adhésion. Les mille premiers recevront un bon pour un enterrement au cimetière des Rois.

JFM

06:50 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6)