22/07/2008

Anières: Sweet people et Soft Governance

anieres 150 ans.pngLes communes genevoises ne sont pas à un paradoxe près. Alors que coheran, l’improbable embryon de la future commune fruit de l’hypothétique fusion entre Corsier, Hermance et Anières, fait tout de même couler un peu d’encre jusque dans les colonnes de la Tribune de Genève, Anières fête en grandes pompes cette année les 150 ans de son divorce prononcé le 10 novembre 1858 d’avec Corsier, laquelle ne prévoit aucune manifestation particulière pour son 150e, outre sa traditionnelle fête de la courge que le site officiel de la commune annonce pour le 5 octobre. [cliquez sur la vignette pour l'agrandir]


Pour bien faire connaître l’heureux événement à la population genevoise, la municipalité d’Anières a décidé de l’afficher sur les murs du canton à l’occasion du 1er Août. Cela donne une affiche au graphisme recherché, le fond du placard étant saupoudré de lettres format des messages subliminaux.

Le 1er Août sera donc un des temps forts de cette année anniversaire anniéroise. La commune qui figure dans le top five des plus riches du canton s’est offert, côté cour,  Micheline Calmy-Rey, notre ministre des Affaires étrangères et de la soft governance, et Laurent Moutinot, président du Conseil d’Etat et du mutisme public, et, côté jardin, Alain Morisod, à la tête des Sweet people.

Un site internet www.150ans.ch est dédié à l'événement et annonce mois après mois les manifestations aniéroises. (JFM)

14:44 Publié dans Communes | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Merci pour vos commentaires objectifs. Permettez-moi toutefois de compléter et d'apporter un avis, vu du côté de la commune d'Anières. Si certains disent que cet anniversaire est un divorce avec la commune de Corsier, commune mère avant 1858, c'est en réalité une séparation que nos ancêtres ont souhaité d'un commun accord, d'autant plus que ce sont les représentants de Corsier à l'époque, qui ont demandé la séparation. Il est bon de relire l'histoire et de bien la comprendre, pour évoluer aujourd'hui. Avec notre ère, il est temps de se rapprocher et trouver des solutions performantes pour permettre à tous nos concitoyens de Corsier, Hermance et Anières (CO-HER-AN) de trouver le "retour sur investissements". Les temps changent, et pour ma part, je trouve que cet anniversaire n'est pas un paradoxe, mais au contraire, un point de départ pour motiver tous les acteurs de faire encore mieux.

Serge SERAFIN
Adjoint à la commune d'Anières et Président du Comité d'Organisation du 150ème de la commune d'Anières.

Écrit par : SERAFIN Serge | 29/07/2008

bonjour
et deja felicitation pour c'est anniversaire

et que le co-her-an aille de l'avant dans tout les domaine tel que le football

je suis entraineur au fc hermance

encore bravo

D Mermillod

Écrit par : mermillod | 31/07/2008

Les commentaires sont fermés.