05/09/2007

Cohéran et le tirage au sort hermançois

Suspense mardi soir au Conseil municipal d'Hermance, quand il s'est agi de désigner les deux représentants du Conseil à l'organe de "Cohéran" (qui va regrouper les exécutifs des trois communes d'Hermance, de Corsier et d'Anières, ainsi que des représentants des conseils municipaux). Suspense et embarras: il y avait sept candidats pour deux sièges seulement... Le président (lui-même candidat) propose la méthode "Dix petits nègres": un des candidats n'est pas venu, éliminé! Puis chacun de six restants va défendre sa candidature, et on votera par élimination, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que deux.

Au gré de la défense des candidatures, le problème devient toujours plus apparent. Tous semblent pareillement motivés; tous veulent défendre les intérêts de la commune tout en "regardant en avant"; seule différence: les anciens disent qu'il vaudrait mieux être ancien, les nouveaux pensent que ce n'est pas nécessaire. Certains font valoir qu'ils savent bien travailler en équipe. D'autres qu'ils connaissent un maximum de monde dans la région. Une autre encore qu'elle a habité dans les trois communes. Mais au fond, rien ne semble devoir éviter le jeu de massacre qui s'annonce. Rien? Si, une voix féminine: je propose que l'on tire au sort, ça évitera des vexations.

Un ange passe. On sent les esprits qui cogitent, ne sachant pas trop quoi penser. Proposition ridicule ou de bon sens? Finalement, personne ne s'oppose, et on passe au tirage au sort. Les heureux "élus" seront donc Bruno Hubacher et Markus Buchi. Exit le président Ley, exunt les trois conseillères candidates.

Ainsi, tous les membres du "Conseil" de "Cohéran" sont maintenant désignés. On se réjouit de découvrir l'oeuvre de cette création originale de la collaboration intercommunale, et qui préfigure sans doute une fusion des trois communes. Mais cela, on est prié de ne pas le dire trop fort...

Dominique von Burg

17:46 Publié dans Communes | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.